Founding Partner

Jean-Jacques Gaudiot

Diplômé de l’Ecole Central e de Paris, avec un doctorat du CNRS en Mécanique des Fluides et Thermique.

Parcours

A passé quinze ans à Saint-Gobain, en commençant avec différentes missions de recherche appliquée, de transfert de projets ou de produits, du stage de laboratoire à l’échelle industrielle. Dans ce cadre, après deux ans à Paris, il part au Brésil pour diriger pendant trois ans le programme de remplacement de l’amiante dans les produits de couverture.

Après trois ans passés comme adjoint au Directeur du Plan au siège de Saint-Gobain à São Paulo, il prend son premier poste de direction générale . D’abord à Cedisa, une entreprise de tuile de terre cuite, entreprise qu’il avait aidé à racheter, puis à Euroglass, une entreprise située en Italie, près de Turin qui déssert le marché des produits en verre pour des clients comme Whirpool.

Quand Saint-Gobain rachète une entreprise de verres spéciaux de sécurité, à Philadelphie, aux USA, il lui demande d’en prendre la direction , d’en assurer l’intégration dans le Groupe, et d’effectuer son développement commercial.

Au bout de quatre ans aux USA, il reçoit l’invitation de Presti Group, un groupe privé américain pour diriger ses deux entreprises dans l’industrie du caoutchouc synthétique. En quatre ans, Il développe leur base de clientèle, optimise leur production. Il augmente ainsi le chiffre d’affaires de 30% sans investissement substantiel, et surtout les remet en situation de rentabilité.

Fin 2003, Il revient sur le Brésil, avec son épouse brésilienne, et fonde EZreport, une société de consulting qui aide des sociétés européennes à s’installer au Brésil ou, sí elles y sont déjà installées, à booster leur développement local. EZreport soutient aussi des entreprises brésiliennes qui souhaitent s’ouvrir sur d’autres pays (USA, France,Chine) ou cherchent à y acquérir des technologies innovantes.

Ainsi, des dirigeants de la multinationale allemande Diehl (2 Milliards € de CA) rentrent en contact avec EZreport et lui demande, tout début 2004, de prendre la direction générale par interim de leur filiale brésilienne de comptage d’eau. Ce travail a permis à cette entreprise, Sappel do Brasil, de passer d’une facturation de 0,5M€ en 2003 à plus de 10M€ en 2008. Restructuration de l’équipe dirigeante, augmentation de la productivité (de 5000 à 48000 compteurs mensuels en ne multipliant que par deux le nombre d’employés), baisse du taux de rejet interne de 50% à 10%, lancement de produits de télémétrie a fort contenu technologique mais aussi à très forte marge, voilà quelles ont été les principales clefs du succés.

Areva a acheté début 2008 une entreprise familiale brésilienne spécialisée dans la conversion de biomasse (bagasse de canne á sucre, etc.) en énergie électrique. Fin 2010, pour une mission de six mois comme Directeur Général, et alors que le fondateur est resté comme Président, il est chargé d’intégrer cette compagnie de 400MR$ de CA au sein du Groupe. Il en reserre les contrôles financiers, organise une vraie structure de gestion de projets techniques sur un modèle PMI, favorise le développement commercial au niveau de l’Amérique Latine, notamment au Chili.

Principales compétences

  • • Jean-Jacques Gaudiot parle non seulement quatre langues couramment, mais sais aussi se fondre, et travailler, dans des milieux culturellement très différents.
  • • A une compétence reconnue en choix, sélection, montage et motivation de dirigeants et d’équipes de dirigeants, avec parfois des membres de plusieurs nationalités.
  • • Créatif et imaginatif quand il aborde des problémes tant stratégiques, commerciaux que techniques, il sait être rationnel, rigoureux et systématique dans la mise en oeuvre des solutions.
  • • A une capacité prouvée de restructuration, redéployement et réorganisation d’entreprises de produits hautement techniques, et de création de valeur. Il respecte les objectifs et les délais, grâce à une capacité de négotiation à tous les niveaux de l’entreprise.
Jean-Jacques Gaudiot